Un soldat en terre cuite

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

À l’origine, chacun des milliers de soldats en terre cuite était à la fois différent et semblable aux autres soldats de son rang. Un chignon du même côté de la tête mais dressé un peu autrement, un col d’une couleur différente, un visage imberbe, un nez plus long, des sourcils plus fournis et voilà, ce n’est plus le même homme.

C’est grâce à des traces de pigments trouvés dans les fissures de la terre cuite qu’on peut imaginer leur splendeur originelle. Parce que chacun de ces soldats grandeur nature était polychrome à l’époque.

Détails techniques : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 1/10 sec. — F/5,6 — ISO 400 — 45 mm

Cliquez ici pour voir la vidéo de laquelle cette photo est extraite.

Un soldat en terre cuite
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :