Le mausolée impérial vandalisé

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Le premier empereur de Chine unifia les poids et mesures, la monnaie et l’écriture. Il créa un gigantesque réseau routier en reliant sa capitale à toutes les provinces de l’empire.

Grand bâtisseur, cet empereur fut néanmoins un tyran. Près de dix pourcent de la population chinoise d’alors fut forcée de construire la Grande muraille, dans des conditions de travail telles que des milliers d’entre eux y trouvèrent la mort. De plus, tous les ouvriers qui participèrent à l’édification de son mausolée furent tués afin qu’ils n’en révélèrent pas les secrets.

À la mort de l’empereur, ce dernier était tellement détesté qu’aussitôt que des paysans eurent trouvé son mausolée, ils saccagèrent tout ce qu’ils y trouvèrent. C’est donc dans cet état (photo ci-dessus) que les milliers de soldats de terre cuite y furent redécouverts, par hasard, en 1974.

Détails techniques : Panasonic GH1, objectif Lumix 14-45mm — 0,6 sec. — F/4,9 — ISO 400 — 25 mm

Cliquez ici pour voir la vidéo de laquelle cette photo est extraite.

Le mausolée impérial vandalisé
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :