Bouleversements en photographie numérique

(Note : ce billet fait suite à celui du 26 janvier 2010)

L’industrie de la photo numérique haut de gamme est en train de vivre les mêmes bouleversements que ceux vécus par le monde de l’informatique avec l’arrivée des micro-ordinateurs au début des années ’80. Je prédis que des compagnies comme Nikon subiront le même sort qu’IBM : elles devront s’adapter ou disparaitre.

Alors que les fabricants d’appareils-photo compacts à objectif interchangeable (APCOI) leur glisseront le tapis sous les pieds, les géants actuels de la photographie haut de gamme qui refuseront de créer leurs propres APCOI verront leur part du marché se rétrécir, seront obligés de hausser leurs prix (afin de maintenir leurs profits) au point de rendre leurs produits inabordables, accélérant ainsi la chute de leurs ventes et leur disparition.

Les compagnies qui voudront s’adapter entreront alors dans un marché déjà occupé par Olympus et Panasonic. Elles devront alors rivaliser d’ingéniosité avec cette dernière : or celle-ci a clairement manifesté son désir de maintenir son hégémonie sur les APCOI par des prouesses technologiques comme cet obturateur électronique à venir possiblement dès cette année, créant ainsi les premiers appareils-photo à objectif interchangeable totalement silencieux.

Quel monde extraordinaire que celui dans lequel nous vivons…

Bouleversements en photographie numérique
Votre évaluation :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :